morning-routine-journaling-ecriture

3 exercices à intégrer dans sa routine d’écriture

L’écriture, les mots, les carnets, les stylos ont une grande place dans ma vie depuis que je suis en âge d’écrire mes premières phrases. L’écriture me permet d’avoir un lieu sécurisé pour m’exprimer, pour me décharger, pour prendre du recul. C’est un format que j’apprécie profondément et que j’aime proposer en coaching pour amener une réflexion différente.

Écrire pour prendre du recul

Qu’on soit salarié ou entrepreneur, nous vivons tous des périodes de transition plus ou moins faciles et agréables. Lorsque l’on ressent un décalage, un sentiment d’ennui, de fatigue, de désalignement, c’est comme un message d’alerte pour nous dire « attention, il y a des choses à ajuster ». Plus nous allons tirer sur la corde, plus le risque de malaise voire de maladies (burn-out, stress, angoisse, somatisation…) est important. Lorsque ces situations se présentent, la première étape est d’identifier la nature de ce qui coince. 

  • Que vivez-vous en ce moment ?
  • Ce sentiment de malaise est-il lié à un conflit de valeurs ? Un besoin de montée en compétences qui vous amène à sortir de votre zone de confort ? Ou encore un changement d’environnement (un déménagement, une nouvelle équipe, l’arrivée d’une nouvelle personne dans la famille) qui vous amène à perdre vos repères ?

Voyons comment l’écriture peut vous aider. C’est parti pour un voyage en introspection !

Les bienfaits du journaling

L’écriture, le journal intime, le bullet journal, le carnet créatif, il existe autant de formats qu’il existe de besoins et de personnes. N’hésitez pas à les découvrir, les essayer, les mixer entre eux. Tenir un journal vous permettra de prendre de la hauteur, identifier vos schémas de pensées récurrents, extérioriser vos émotions, prendre du temps pour vous ou encore ordonner vos pensées. Certaines études montrent que les personnes qui écrivent régulièrement ont moins de douleurs physiques, moins de symptômes dépressifs, sont moins stressées, sont plus optimistes, ou encore améliorent leur sommeil. Bref, vous ne risquez rien à essayer et à jouer le jeu !

Avant de commencer, je vous encourage à prendre n’importe quels carnets et stylos. C’est votre espace : ne vous focalisez pas sur les fautes de syntaxe, de grammaire ni sur la beauté de l’écriture. L’objectif ici est simplement d’essayer. Peut-être que vous écrirez une page, peut-être un mot : tout est juste. Faites comme vous le sentez !

1. Pratiquer la gratitude

Quels sont les petits bonheurs du quotidien ? Quand notre environnement tangue, se raccrocher aux choses qui vont bien réchauffe le cœur et le moral. Alors, dans votre journée, quels sont les moments pour lesquels vous éprouvez de la gratitude, de la reconnaissance ou de la compassion ? Peut-être est-ce le bruit de vos pas dans la neige ? Ou alors parce que vous avez pris le temps de faire une activité qui vous tient à cœur ? Une odeur de café, le sourire d’un inconnu, le ronronnement d’un chat ? L’objectif ici est de s’ancrer dans le quotidien et le présent afin de se sentir plus serein face à vos événements.

2. Réaliser une roue des domaines de vie

Imaginons que vous rencontrez des problèmes dans votre vie professionnelle : vous n’êtes plus aligné dans votre job. Vous vous sentez épuisé (burn-out), vous vous ennuyez profondément (bore-out) ou vous trouvez que votre job n’a plus aucun sens (brow out).

Notre vie est composée de notre espace professionnel, mais aussi de notre espace personnel, amoureux, social, créatif. Est-ce que d’autres domaines de vie vous permettent de vous épanouir ?

Vous pouvez télécharger et colorier le modèle ci-dessous.

1 correspond à une situation de malaise et de souffrance. 10 indique que ce domaine de vie est comblé.

En téléchargeant et en coloriant le modèle ci-dessous, dans votre vie actuelle :

  • Quels sont les domaines où les notes sont au-dessus de la moyenne ?
  • Quels sont les domaines où les notes sont en dessous de la moyenne ?
  • Après avoir colorié l’ensemble des domaines de vie, que vous dites-vous ?

Votre roue des domaines de vie idéale

Je vous invite maintenant à colorier une deuxième roue : celle qui représente votre vie idéale. 

  • Quels sont les domaines que vous choisissez de nourrir, de développer ?
  • Comment cela se matérialise-t-il dans votre quotidien, par quelles actions ? Avez-vous plus de temps pour vous ? Pour votre couple, votre famille ? Êtes-vous plus épanoui dans votre carrière ? Pour quelles raisons ?

Trouver un compromis pour faire un premier pas

Enfin, je vous invite à terminer l’exercice en cherchant un juste milieu entre votre situation actuelle et votre situation rêvée.

  • Que pouvez-vous mettre en place pour vous approcher de cette vision intermédiaire ?
  • Par quel domaine de vie allez-vous commencer ?
  • Quelle échéance vous fixez-vous pour atteindre cette nouvelle répartition ?

Ici, le maître mot, c’est la stratégie des petits pas : Rome ne s’est pas faite en un jour ! 

Prenez votre objectif global et découpez-le en objectifs intermédiaires : par quoi allez-vous commencer ? Qu’est-ce qui vous permettra d’aller chercher rapidement une victoire ?

roue-domaine-vie-valeurs

3. Écrire votre journée idéale

Continuons avec un exercice de projection : dans le monde où tout est possible, que feriez-vous ? À quoi ressemblerait votre journée idéale ? 

  • À votre réveil, que feriez-vous ? Serait-ce un moment pour vous, votre couple, votre famille ? Un moment d’écriture, de sport, de méditation ? 
  • Comment s’articulerait votre journée ? 
  • Où seriez-vous installé ? 
  • Que feriez-vous comme activité ?
  • Avec qui ?
  • Qu’aimez-vous faire au point que vous paierez pour le faire ?
  • Si vous n’aviez pas besoin de gagner votre vie, quelle activité professionnelle exerceriez-vous uniquement parce qu’elle vous fait vibrer ? Est-ce qu’il y en aurait plusieurs ?
  • Quels sont les rêves les plus fous que vous prendriez le temps de réaliser ?

Ne vous censurez pas. Écrivez ce qui vous vient, ce qui vous parle, vous fait envie, même si c’est loufoque, même si pour le moment ça n’a pas de sens et si ce n’est pas possible. Autorisez-vous à rêver. Donnez-vous le droit de juste y penser.

S’observer et prendre de la hauteur

Une fois cet exercice effectué, comment vous sentez-vous ? Heureux, triste, en colère, rêveur, passionné ? Prenez un temps pour identifier cette émotion. 

Puis, en observant vos écrits, avec une pause si nécessaire, essayez de décortiquer les faits. Sans jugement. Par exemple, peut-être que vous vivez en centre-ville et que vous rêvez de changer d’environnement pour vivre en Bretagne, au bord de la mer. Cette information, factuellement, déménager en Bretagne est peut-être un projet envisageable à plus ou moins long terme. 

  • Quel petit pas pourriez-vous faire en ce sens ? 
  • Est-ce que ce projet vous motiverez sur le long terme ? 
  • Quels sont les obstacles aujourd’hui ? Seront-ils toujours là demain ? 

Peut-être constaterez-vous que certains de vos rêves sont plus accessibles que ce que vous pensiez.

En résumé

  • Écrire régulièrement vous permet de prendre la hauteur et de gagner en sérénité
  • Pratiquer la gratitude quotidiennement est une technique également utilisée en psychologie positive que tout le monde peut appliquer
  • L’exercice des domaines de vie peut être réalisé plusieurs fois par an pour suivre votre évolution
  • L’écriture de votre journée idéale vous permet de renforcer votre créativité et votre capacité à rêver
  • La méthode des petits pas est parfaitement adaptée pour se voir progresser

Si ces exercices vous ont plu, n’hésitez pas à nous partager vos ressentis en commentaire !

Add A Comment